Un film de Martin Baer

Kinshasa Symphony est un documentaire surprenant sur la vie quotidienne des membres de l’Orchestre Symphonique Kimbanguiste de Kinshasa, au Congo, « le seul orchestre de musique classique au monde à être composé seulement de Noirs ». Sans infrastructures adéquates, les musiciens pratiquent dans la poussière des voitures passantes, les luthiers conçoivent des contrebasses au milieu des enfants qui jouent, les aléas de l’économie et de la logistique menacent la survie des petits commerçants et les gens ont de la difficulté de quoi payer le loyer.

Néanmoins, chacun met toute son énergie pour livrer une performance au sommet de son potentiel. Extraordinaire, par exemple, de voir un groupe de musiciens congolais se planter au milieu d’un village et jouer le Boléro de Ravel en se permettant des improvisations rythmées tels que l’on pourrait en voir à la Nouvelle-Orléans, entouré de chèvres, de poules, et de marmites fumantes.

Kinshasa Symphony c’est un peu Le Concert, sans le contexte politique ni la trame sentimentale. Mais on y ressent autant de fougue dans le regard et le jeu de ces musiciens et choristes africains qui ont une passion pour la musique classique qui est de surcroît, faut-il le rappeler, celle du colonisateur.

Dimanche, 1er mai, 15h au Gèsu.

Advertisements